Qu’est-ce qu’une action fdj ?

Qu’est-ce qu’une action FDJ ?

Le signe du mois de novembre est la privatisation et la cotation de la Française des Jeux sur Euronext. Plus de 500 000 personnes ont souscrit aux actions FDJ. Il y a eu une forte hausse le premier jour de la transaction, et dans les premières minutes de la transaction, le cours de l’action a dépassé les 23 euros par action. Une partie de la hausse du cours de l’action FDJ est liée à la priorité donnée aux petits déposants (les ordres inférieurs à 2 000 euros sont également privilégiés),

ce qui nuit aux intérêts des investisseurs institutionnels. Évidemment, ces derniers peuvent sortir pour acheter plus de stocks, donc l’offre dépasse la demande. Un autre facteur décisif est l’offre limitée. L’Etat encourage les petits épargnants à conserver leurs stocks (au moins au bout de 18 mois pour en obtenir 10 gratuits pour en obtenir 1).

Depuis le premier jour de cotation, le cours de l’action FDJ est passé sous les 22 euros, et ce cours est toujours élevé. En effet, les petits épargnants peuvent essayer de vendre leurs actions pour réaliser des plus-values, au risque de perdre les bénéfices promis par l’État. En signe d’intérêt pour la transaction, la société a annoncé mercredi l’émission d’un paquet de titres supplémentaires. L’introduction en bourse de la Française des Jeux est devenue la plus grande entreprise en France depuis Natixis en 2006.

Cours de l’action FDJ

A la veille de l’introduction en bourse de la FDJ, Bruno Le Maire a fixé le cours de bourse de la Française des Jeux à 19,90 euros pour les institutionnels et 19,50 euros pour les particuliers. Pour rappel, ces derniers peuvent profiter d’une remise de 2% sur les prix. Achetez 10 actions et conservez-les pendant 18 mois, ou obtenez une action gratuitement. Le but de ces incitations est de faire revenir les petits épargnants en bourse lorsqu’ils ont quitté la bourse après la crise de 2008.

Vendez votre action FDJ

C’est la question que se posent de nombreux petits déposants qui achètent des actions FDJ. En effet, le titre FDJ a dû baisser par rapport au premier jour de cotation, mais le cours reste élevé. Cependant, il est recommandé d’éviter le « coup de bourse » : la Française des Jeux est considérée comme une valeur de performance. En choisissant de vendre, vous risquez de perdre les avantages accordés par l’État.

Comme le disait récemment le site de Boursorama, il est recommandé de se fixer des objectifs de gestion à la hausse ou à la baisse lors de la détention de titres afin d’en voir plus sur le long terme, et de ne pas paniquer immédiatement lorsque les cours montent ou descendent. Par exemple, vous décidez de vendre un titre uniquement s’il dépasse un certain gain ou une certaine perte.

Acheter des actions FDJ : la procédure

Les particuliers ne peuvent acheter des actions de la Française des Jeux comme bon leur semble. Vous devez disposer d’un plan d’épargne en actions (PEA) ou d’un compte-titres. Pour ce faire, vous devez contacter votre interlocuteur bancaire habituel. Si vous hésitez entre ces deux produits, sachez qu’au travers d’un compte-titres, vous pouvez acheter des actions de sociétés européennes et étrangères. Le PEA ne le permet pas, mais il a des impôts plus attractifs. Après avoir fait votre choix, vous devez passer un bon de commande, qui contient plusieurs informations dont vous avez besoin ici : 

  • Le sens de la transaction : achat,
  • Nom de l’entreprise : la Française des Jeux,
  • Code mnémonique ou ISIN : FR0013451333,
  • Le marché où l’action est cotée : Euronext Paris-Zone A,
  • Le nombre d’actions que vous souhaitez acheter,
  • La durée de validité de la commande.

Les avantages d’investir à la Française des Jeux

Comme mentionné précédemment, FDJ est généralement considéré comme une valeur de performance. Il fournit des bonus récurrents, ses activités se concentrent sur le jeu et il est peu affecté par les conditions économiques. La Française des Jeux a plusieurs personnes qui la soutiennent. L’entreprise affiche une « croissance moyenne des fonds propres de 5% par an depuis 25 ans », et a misé 16,9 milliards d’euros de fonds propres en 2019, soit une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente.

Philippe Crevel, le patron du Cercle de l’Epargne, a insisté sur Linternaute.com : « Le dividende est plus important que le cours de l’action. «  «  La valeur ajoutée doit être vue davantage comme une récompense « .

Les risques auxquels nous sommes confrontés en achetant des actions FDJ

Comme l’a souligné Le Revenu, le nom de la Française des Jeux a confirmé temporairement son profil valeur-revenu et a résisté à la volatilité du marché boursier. Le magazine précise qu’entre le 21 novembre et le 3 décembre, le cours de l’action FDJ a baissé de 0,80%. Par conséquent, il est nécessaire de vérifier le timing et le cours de l’action avant d’investir. Comme Boursorama nous l’a rappelé, une baisse n’est pas forcément un signal qu’il faut saisir l’opportunité et acheter des actions immédiatement. Les raisons de la baisse et les raisons de l’insatisfaction des investisseurs peuvent être multiples. Si vous êtes novice sur le marché, vous devez être particulièrement prudent et prévenant.

Par ailleurs, la Française des Jeux devra verser 380 millions d’euros à l’Etat pour maintenir son monopole. L’entreprise devra certainement emprunter de l’argent, ce qui affectera les bénéfices et, en fin de compte, affectera les stocks. Il existe également des risques à long terme. Dans le document de référence (382 pages, visé par l’AMF) que vous pouvez consulter ici, la Française des Jeux énumère une série de risques. Concrètement, les opérateurs estiment notamment que les évolutions du cadre réglementaire peuvent « limiter leur stratégie de croissance » ou « impacter sa capacité à recruter de nouveaux participants », provoquant ainsi des effets négatifs.

Dans ce cas, comment limiter le risque en capital ? Les experts recommandent la diversification. Evidemment, si vous débutez, en plus des actions Française des Jeux, il est également recommandé d’acheter des actions d’autres sociétés. Ainsi, le site Boursorama recommande qu’une ligne ne dépasse pas « 20% de votre portefeuille », mais vous ne devez pas concentrer vos efforts sur le même département.

Privatisation de la Française des Jeux : à quoi ça sert ?

Bruno Le Mayor, ministre de l’Économie, a déclaré qu’à travers la privatisation de la Française des Jeux, le pays espère fournir un fonds de « 1,8 milliard d’euros » dédié à l’innovation et à l’industrie. Pour rappel, cette action a été enregistrée dans le cadre de la loi Pacte. Le Parlement a finalement adopté la loi en avril, autorisant le transfert de la majeure partie du capital au secteur privé. Cependant, pour rappel, l’Etat existe toujours dans le capital de l’entreprise, à hauteur de 20%. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.