Les kystes ovariens et les maux de dos

Les kystes ovariens et les maux de dos sont souvent liés, car une croissance sur l’ovaire peut parfois provoquer une gêne dans le bas du dos. Cette douleur peut être causée par la taille, la position ou la croissance du kyste. Cela peut également être déterminé par le nombre de kystes qu’une femme a sur ses ovaires.

Chaque mois, des structures ressemblant à des kystes se forment sur les ovaires de la femme, appelés follicules. Ils sont responsables de la production d’œstrogène et de progestérone et libèrent également un œuf lors de l’ovulation d’une femme. Si ces follicules continuent à se développer, ils sont considérés comme des kystes.

La plupart des femmes ont des kystes sur leurs ovaires et ne le savent jamais.

En effet, la plupart d’entre eux sont petits, ne causent pas de problèmes et partent seuls. Certaines femmes, cependant, ont des kystes plus gros qui se développent et provoquent des symptômes douloureux et parfois effrayants. Elle peut avoir une menstruation tardive, lourde ou pas du tout. Les personnes qui présentent des kystes ovariens et des douleurs dorsales peuvent également ressentir des douleurs abdominales ou pelviennes, des nausées, des vomissements, une prise de poids, une sensibilité des seins et des ballonnements.

Des maux de dos aux causes multiples

On pense souvent que les maux de dos et d’autres symptômes sont liés à différents problèmes, tels que la maladie inflammatoire pelvienne, une grossesse extra-utérine, la diverticulite ou l’appendicite. Certaines femmes qui ont des règles manquées, des maux de dos et des seins douloureux peuvent penser qu’elles sont enceintes. Le cancer des ovaires peut également produire le même type de symptômes et sera généralement exclu avec des tests effectués par un professionnel de la santé.

Les kystes ovariens et leurs conséquences

Les kystes qui continuent à se développer pousseront souvent contre d’autres organes du corps. Cela peut entraîner des maux de dos et entraîner des problèmes pour les femmes qui utilisent les toilettes. Elle devra peut-être uriner tout le temps ou ne pas bien pouvoir uriner du tout. La pression peut être ressentie sur les intestins, ce qui rend difficile pour une femme d’avoir des selles.

Un autre lien entre les kystes ovariens et les maux de dos se produit lorsque le kyste se rompt. Cela peut provoquer une hémorragie interne, ce qui entraîne une douleur aiguë près des ovaires. Cette douleur est parfois ressentie dans le dos, en fonction de l’emplacement du kyste rompu.

Un danger réel pour les femmes

Certains types de kystes ovariens produisent plus de douleur que d’autres et sont plus dangereux.
Tous les kystes qui causent des symptômes devront probablement être évalués et traités par un professionnel de la santé. La détection précoce des excroissances nuisibles au moyen d’examens réguliers peut souvent aider le traitement à se dérouler plus facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *